Croquis: le continent africain face au développement et à la mondialisation.

Publié le 3 Juin 2015

Voici la légende du croquis sur "le continent africain face au développement et à la mondialisation".

En complément, quelques croquis de qualité trouvés sur le net et sélectionnés par nos soins qui peuvent vous aider/vous inspirer pour réaliser le vôtre. Bon courage.

 

I – L' Afrique, un continent encore marginalisé mais qui dispose d'atouts favorisant son intégration au processus de mondialisation

 

1. Un continent encore marginalisé...

 

  • Routes maritimes « évitant » le continent africain
  • Principaux flux de marchandises brutes (exportation de minerais, d'hydrocarbures et de biens agricoles)
  • Principaux ports (rares)
  • Quelques métropoles régionales, relais de la mondialisation.

 

2. ... mais de plus en plus attractif...

 

  • Les puissances émergentes, de nouveaux partenaires économiques (Chine, Inde, Brésil)
  • Proximité avec l'Europe favorisant la croissance économique
  • IDE entrants.
  • Land grabbing: acquisition de grandes étendues de terres agricoles par des puissances étrangères.

 

3. ... grâce à l'abondance des richesses du sol et du sous-sol.

 

  • Hydrocarbures
  • Autres minerais
  • Zones d'exploitation forestière
  • Principales zones de culture de plantation/exportation

 

II – Le faible niveau de développement et l'instabilité politique, frein à l'intégration à la  mondialisation

 

 

1. le « sous-développement », un facteur répulsif

 

  • PMA: pauvreté de masse (absence de marché de consommation), main d'oeuvre abondante mais peu formée, rareté des infrastructure de transport, insécurité alimentaire...
  • Mégapoles (dysfonctionnements urbains, bidonvilles...)
  • Régions où la situation sanitaire est mal maitrisée (paludisme, sida, ébola...)

 

2. Des tensions politiques et des conflits encore nombreux: un "risque-pays" élevé.

 

  • Principaux conflits
  • Régions instables en raison de la présence de groupes terroristes (AQMI...) et de mouvements rebelles (Touaregs...)
  • Interventions militaires internationales (ONU, France)
  • Zone de piraterie

 

 

3. Des flux migratoires, symbole des problèmes de développement.

 

  • Flux migratoires sud-nord (migrations économiques et politiques)
  • Une multitude de flux transfrontaliers de proximité (idem)

 

III – Les « Afriques » : l'inégal niveau de développement et d'intégration à la mondialisation des États africains.

 

1. L' Afrique du Sud : une puissance émergente, pôle économique dominant du continent.

 

  • Afrique du Sud : puissance émergente, membre du G20 et des BRICS, déjà largement intégrée à la mondialisation. Avec 25% du PIB continental, des métropoles influentes, des richesses naturelles, une agriculture productive (vin, fleur...) et un tissu industriel diversifié, le pays est le moteur du développement en Afrique australe et même dans une large partie du continent. Les inégalités sociales et les contrastes spatiaux de développement (notamment hérités de la période d'apartheid) sont encore marqués.

 

2. Les périphéries intégrées mais dépendantes

 

  • Les pays d'Afrique du nord: ces pays présentent un IDH moyen. La transition démographique y est presque achevée; la transition démocratique est en cours (?). Ils profitent de la proximité et des relations privilégiées avec l'UE pour se développer et diversifier leurs économies. Il s'agit donc de périphéries dynamiques qui s'intègrent progressivement au processus de mondialisation. On peut toutefois distinguer:

- un "Maghreb atelier" (Maroc, Tunisie) qui accueille les IDE en provenance d'Europe (tourisme, automobile, textile, agriculture...)

- un "Maghreb pétrolier/gazier" (Algérie/Libye) qui profite de ses ressources en hydrocarbure.

  • Les périphéries intégrées à la mondialisation (économie extravertie) mais dominées et dépendantes. États qui disposent d'une rente de situation (minerais, agriculture de plantation/exportation) mais qui restent très dépendants (demande extérieur, cours des matières 1ères...). Les richesses du sol et du sous-sol ne profitent encore qu'à une minorité (IDH assez faible). La croissance démographique y est encore assez soutenue.

 

3. Les marges exclues et très peu développées.

 

  • Les marges exclues du développement et de la mondialisation. Les 33 PMA du continent au niveau de développement très faible. Cumulent les problèmes sanitaires, économiques, sociaux et parfois géopolitiques

 

Croquis #1

 

Croquis #2

 

Croquis #3

 

Croquis #4

 

Fond de carte

Rédigé par Team Histoire-Géo

Publié dans #croquis, #cours geo

Repost 0
Commenter cet article

edwige 12/07/2015 23:07

Votre commentaire :je vous remercie beaucoup pour le travail effectué .