Noël, une fête mondialisée (géoconfluence.ens-lyon.fr)

Publié le 7 Février 2022

Le processus de mondialisation n'épargne décidément rien ni personne, même pas les fêtes de Noël! Explication avec cette intéressante carte et ce court texte tirés du site "géoconfluences" de l’École Normale Supérieure de Lyon.

Bonnes fêtes à tous!

 

 

 

 

De la célébration païenne au produit commercial : Noël, une fête mondialisée.

 

"L’histoire de noël est aussi une histoire de la mondialisation. La fête du solstice existait dans plusieurs religions de l’Antiquité, et elle était notamment célébrée à Rome vers le 25 décembre. La date devient tardivement celle de la nativité du Christ après la christianisation de l’empire. La fête de Noël, moins importante dans la lithurgie chrétienne que la date de Pâques, se perpétue cependant dans les différentes traditions malgré les schismes successifs, et elle se diffuse dans les colonies européennes, au cours de la première mondialisation. Les XIXe et surtout XXe siècle font de cette fête un événement commercial, en généralisant et en multipliant les cadeaux aux enfants puis aux adultes, et en y associant des marques et des noms d'entreprises. Le père Noël, version sécularisée de Saint Nicolas, est pris en compte par les services publics postaux dans plusieurs pays, et certaines localités, comme Rovaniemi en Laponie finlandaise, revendiquent le statut de village du père Noël dans l'espoir de générer des revenus touristiques.

Cette célébration dépasse aujourd’hui les strictes limites de la pratique religieuse ; en France, où les catholiques messalisants représentent moins de 5 % de la population, les fêtes de fin d'année n’en demeurent pas moins une période d'emballement pour beaucoup d’acteurs économiques pour qui elles peuvent représenter une partie importante de leur chiffre d’affaires. Certaines filières sont plus concernées comme la vente à distance, la livraison de colis, la vente de papier-cadeaux, et évidemment la production de sapins, en fait des pins Nordmann ou Douglas, entièrement destinée à ce marché saisonnier. Les sapinières du Morvan fournissent le quart de la demande française. Cette production sylvicole se rapproche davantage de l'agriculture compte tenu du temps court qui s'écoule entre la plantation et la récolte. Cela permet à de nouveaux acteurs de s'insérer dans cette filière en peu d'années, comme les producteurs australiens depuis les années 2000, pour suppléer aux importations de ce pays.

C’est désormais un lieu commun de dire que le Père Noël est chinois. Plus exactement, ses ateliers sont situés dans la région de Yiwu, dans le Zhejiang, à 300 km de Shanghai. 60 % des décorations de noël et des sapins en plastique, exportés dans le monde entier, proviennent de cette région, d’après un article des Échos. La Chine également un pays comptant une importante population chrétienne, avec environ 9 millions de catholiques et 58 millions de protestants, qui sont cependant très minoritaires dans un pays d’1,3 milliard d’habitants."

 

Source : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/actualites/veille/geohistoire-noel

 

Affiche publicitaire de la firme Coca-Cola qui popularisa l'image de Santa Claus (nom américain du père Noël) dans les années 1930.

Rédigé par Team Histoire-Géo

Publié dans #mondialisation

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article